Accueil > Proximité > SPANC : des contrôles répétés...

SPANC : des contrôles répétés...

... dans le seul but d’équilibrer le budget !

samedi 29 octobre 2016

L’assainissement non-collectif (ANC) concerne la moitié des habitants de Loire et Sillon. En 2015, le nombre de contrôle (environ 1000) a été doublé. Pour les 2/3 il s’agit des contrôles d’installations existantes.
Ces contrôles se répètent sans justification car la Loi sur l’eau prévoit que leur fréquence normale peut être de 10 ans. Mais, depuis le début, en Loire et Sillon, l’objectif des contrôles a été que le plus grand nombre possible d’installations fassent l’objet d’une « mise aux normes » coûtant environ 10.000 €., avec des aides rarissimes et insuffisantes. Alors qu’il devrait être uniquement de déterminer si une installation présente un risque avéré de pollution ou un quelconque danger pour la santé publique. Mais la presse locale a récemment relevé que la justification réelle était - de l’aveu même du responsable des finances de la CCLS, B. Herrero – « d’équilibrer le budget du service SPANC de la communauté de communes » ! Dont acte. Ces contrôles injustifiés à répétition commencent à susciter légitimement des réactions, comme à Lavau-sur-Loire.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?